LIMA : la défaite du PCP-SL



Suite de la seconde partie de ce dossier consacré à la guérilla révolutionnaire du Partido Comunista del Peru en el Sendero Luminoso, à Lima.


Dans une interview accordée en 1991 au quotidien péruvien El Diario – organe du PCP-SL - Abimael Guzmán évoque le rôle des villes et de la capitale dans la guerre révolutionnaire :

« Quel problème nous pose la ville ? Nous avons développé un travail dans les villes et à la campagne; oui, depuis plusieurs années, nous l'avons fait. Il y a eu un tournant et un changement avec la guerre populaire, c'est sûr. Maintenant, notre situation nous amène à voir comment préparer la ville ou les villes pour généraliser la guerre populaire. Tout cela est lié au développement du travail de masses, mais pour et dans la guerre populaire, ce que nous avons fait et continuons à faire; le fait est que nous avons commencé à le développer davantage. Nous pensons que notre action dans les villes est indispensable et qu'elle doit être impulsée chaque fois plus loin, parce que dans les villes se trouve concentré le prolétariat et parce que nous ne devons le laisser aux mains ni du révisionnisme ni de l'opportunisme.


La lecture est réservée
à nos donateurs.

Renseignements :
akorsyul@gmail.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire