Claude DITYVON


Bidonville de la Courneuve | 1966 - 67



Mai 68


CLAUDE DITYVON 
[1941 - 2008 ]


« J'avais envie d'évasion, de terrains d'aventure : le bidonville de la Courneuve me permit de rencontrer un montreur d'ours et sa famille. Autour des pneus abandonnés qui flambaient, des gosses hirsutes, sauvages ricanaient de moi. Au delà des baraquements construits à la va-vite se dessinaient de longues chaînes d'immeubles HLM. En échange de quelques vêtements, je fus admis sur leur territoire. Mes premières images furent intenses, sans misérabilisme. Cette expérience m'apprit beaucoup. Sans le savoir je traçais déjà et définissais une écriture visuelle. Je m'inventais un regard. »




















« Et puis ce furent les événements de Mai 68. Paris qui craque, qui flambe, qui hurle. Je côtoyais le beau, le sublime, le flamboyant, la brutalité, le mensonge politicard.  Je compris à cette époque ce vers quoi je me destinais : m'engager à construire une longue fresque sur l'homme et son quotidien. Définir un cadre, un espace dans lequel il se meut. Tenter de saisir ses harmonies secrètes. »









« Aujourd'hui, la lumière des rues a changé : les tours, les chaînes interminables d'immeubles sans saveur, compartimentées, rugueuses, diffusent une luminosité froide, opaque. Doisneau, Ronis, Boubat, Cartier- Bresson etc. … ont été les derniers témoins de cette atmosphère particulière des années 50. Un soleil qui s'accrochait aux murs délabrés et lézardés et qui luisait sur les pavés crasseux. Plus de mômes en galoches et culottes courtes, plus de concierges bavardes et curieuses devant leur porte cochère, plus de sonnettes, sacré Doisneau ! Je t'embrasse. Plus de ces ambiances dominicales quand les familles partaient en banlieue s'époumoner. Dans les quartiers populaires, la misère était là implacable, mais se dégageait un art de vivre, d'entraide et dans les regards de la malice et de sacrés rêves dans la tête. »



Paris Les Halles 1979




La Défense rue Louis Blanc | 1967




Courbevoie | 1967




La Défense Tour Nobel | 1967




La Défense CNIT | rue Gambetta | 1967




Paris Rue Pixericourt 20e | 1967



Paris Belleville | Démolition | 1967




Paris Belleville | 1967



Saint Denis | grève Sonacotra | 1975





Pantin | foyer travailleurs immigrés | 1975



Livry Gargan | Foyer travailleurs immigrés | 1974




Chalon sur Saone | Travailleurs immigrés | 1970




Bobigny | Immigrés | 1975



Bobigny | 1975





Meyssac | Epicier | 1977





Galerie Claude DITYVON : 

http://www.claude-dityvon.fr/exhibits

http://www.claude-dityvon.fr/








Aucun commentaire:

Publier un commentaire