Ken LOACH, Cathy Come Home




Cathy Come Home, est un des premiers téléfilms du célèbre réalisateur Ken Loach pour la télévision britannique, la BBC. Ce classique de la télévision anglaise fut regardé par un quart de la population lors de sa diffusion en 1966,  et souleva l’indignation nationale. 

Pourquoi ? Qu’est-ce qui bouleversa tant les Anglais ? 









Cette chronique d’un drame annoncé raconte l’histoire de Cathy et Reg, celui qu’elle épouse et qui devient le père de ses trois enfants. Tout démarre bien pour eux : un appartement refait à neuf, deux salaires, la passion amoureuse... quand Reg perd soudain son emploi suite à un accident. Commence alors le cycle infernal des évictions : de taudis en caravanes, des tentes aux foyers réservés aux femmes et enfants, la petite famille va vivre d’expédients et finir par se séparer. Ce drame culmine quand les services sociaux viennent enlever à leur mère le seul bien qui lui reste : ses enfants.

« S’il faut lui donner une note, je lui accorde la meilleure – mais avec le cœur lourd.(...) Je n’y ai rien vu d'invraisemblable, malheureusement. » 

The Guardian – 1966 

Un film qui fait prendre conscience d’un problème social autant qu’il est œuvre d’art. Ce téléfilm, selon les témoignages, suscita un véritable électrochoc sur la nation toute entière : une semaine après sa diffusion, l’association d’aide au sans-abri « Shelter » était créée. Plus tard, le gouvernement [Labour Party] procède à des ajustements de lois protégeant mieux les locataires. Selon les témoignages d'anciens activistes, Cathy Come Home suscita également un formidable réveil et des vocations, pour les plus jeunes, vers l'activisme des groupes politiques de la nouvelle gauche radicale. 









Ken Loach a mis en ligne tous ses films en libre accès sur YouTube. Pour le moment, seuls six de ses longs-métrages peuvent être visionnés sur la Toile : Ae fond kiss, Cathy come home, Hidden Agenda, Poor Cow, Riff-Raff et Kes. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire