Strum Group | The Struggle for Housing




Le Gruppo Strum (abréviation pour architettura strumentale) est un collectif de jeunes architectes créé en 1971 à Turin, par Giorgio Cerretti, Pietro Derossi, Carlo Gianmarco, Riccardo Rosso et Maurizio Vogliazzo.

L'Italie connaissait alors une crise du logement exceptionnelle, les bidonvilles cernaient les grandes villes, les masures étaient nombreuses dans les campagnes, tandis que la classe politique servait les spéculateurs en toute impunité*. Les activistes de la Gauche, une partie des ouvriers et de la classe intellectuelle prolongeaient mai 68 qui allait s'éteindre en 1978. Le groupe Strum dont les membres appartiennent à la Gauche radicale tentent alors de mettre l'architecture au service de la classe ouvrière, et ils multiplient les actions de protestations et de propagande par le fait : activisme dans les universités, organisation de manifestation, de happening, de conférence, travail au sein des bidonvilles et des usines, reportage filmé, appel à la grève, à la grève des loyers, opération d'expropriation collective, etc., qu'ils rendent compte dans leur revue, distribuée gratuitement.
Ces magazines rarissimes, au nombre de trois parutions [ The Struggle for Housing, Utopia, Mediatory City], étaient jusqu'à présent introuvables. Nous avons le plus grand plaisir à les publier ici. Le texte est en anglais.

The Struggle for Housing  | Strum Group
The first issue of a magazine from 1972, which includes fictional articles on issues of architecture and Italian society from the perspectives of capitalists, workers, students, activists and architects. The other two in the series include Utopia and The Mediatory City. 










Le PDF :

Via :


*. Il faut attendre 1992, pour que des juges incorruptibles lancent l'opération Mani pulite ( Mains propres) et mettent à jour un système de corruption et de financement illicite des partis politiques, surnommé Tangentopoli (de tangente, « pot-de-vin » et de poli, « ville » en grec). Des ministres, des députés, des sénateurs, des entrepreneurs et des ex-présidents du conseil furent impliqués, provoquant la disparition de partis politiques historiques. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire