IVRY-CONFLUENCES




La ville en mouvement ? Dehors les pauvres et tous ceux qui n'ont pas leur place si près de la capitale étincelante ! Dans l'Ivry de demain, si joliment modélisé sur Photoshop, on ne rencontre ni kebab ni coiffeurs africains : tout y est blanc, lisse, et surtout sans histoire (et Histoire), ni mémoire collective.


Nous avons été informé de cette belle initiative de la 
Coordination pour la Solidarité des Territoires d’Ile de France et contre le Grand Paris (COSTIF) appuyée par le comité No Tav Paris : 

Contre Ivry-Confluences et le Grand Paris
Dimanche 8 décembre 2013 
à 15 h devant la mairie d'Ivry

Vous avez sûrement entendu parler du projet Ivry-Confluences et son slogan « la ville en mouvement »…

Ce projet de réaménagement urbain prétend résoudre les problèmes de logement, d'insalubrité et même de chômage à Ivry, proche banlieue sud de Paris. Il s'agit en réalité de donner une nouvelle image à la ville en vue d'attirer des entreprises du secteur tertiaire ou les sièges sociaux des grands groupes et de faire venir des classes sociales aisées qui seront les seules à pouvoir s'offrir les nouveaux logements. Quelques chiffres :




50 % du territoire qu'ils veulent réaménager, soit 650 000 m², est destiné à des surfaces commerciales (essentiellement bureaux, services financiers, etc.). Tout en sachant que ces immeubles doivent être construits sur des habitations et des commerces déjà existants, qu'ils veulent expulser, et que l'on estime que 25 % des bureaux en Île-de-France sont vides.

Des 5600 logements dont la construction est prévue, la mairie assure que 50 % seront des logement sociaux. Mais en réalité, seulement 15% de cette portion sera accessible aux personnes à faibles revenus. Sans oublier que le projet prévoit aussi la destruction 450 logements et ne propose rien afin de réhabiliter les nombreux logements insalubres.



La ville en mouvement ? Dehors les pauvres et tous ceux qui n'ont pas leur place si près de la capitale étincelante ! Dans l'Ivry de demain, si joliment modélisé sur Photoshop, on ne rencontre ni kebab ni coiffeurs africains : tout y est blanc, lisse, et surtout sans histoire (et Histoire), ni mémoire collective.

Ils pensent « créer de l'intensité » et de la « vie », pourtant, c'est nous qui faisons cette vie et cette intensité au quotidien.

NOUS défendons de notre côté une ville faite pour tous et par tous. Nous rejetons ce projet qui, comme tant d'autres, favorise une ville/société commerciale, sélective et sécuritaire.

Nous ne vendrons pas nos quartiers pour qu'une poignée d'élus, d'experts, d'architectes et de promoteurs immobiliers (Bouygues au premier rang) s'en mettent plein les poches.

À Ivry comme à Notre-Dame-des-Landes ou dans la vallée de Suse en Italie, l'aménagement de l'espace doit être avant tout l'œuvre de toutes celles et tous ceux qui vivent sur le territoire. Pour la journée internationale contre les Grands Projets inutiles et imposées (GPII), dont Ivry-Confluences et d'autres projets inclus dans le Grand Paris font partie, nous vous invitons à une visite guidée d'Ivry-Confluences (en fait, notre quartier Ivry-Port). Sans les tablettes iPad que la mairie utilise pour présenter le projet, mais avec notre honnêteté, nos efforts de lecture et de compréhension des documents d'experts et notre vécu quotidien d'Ivry.

Nous appelons à nous rassembler dimanche 8 décembre 2013 à 15 h devant la mairie d'ivry (métro Mairie-d'Ivry, RER C Ivry-sur-Seine) pour une déambulation instructive en fanfare.
Venez nombreux, en famille, avec des amis !



«Coordination pour la Solidarité des Territoires d’Ile de France et contre le Grand Paris » (COSTIF).



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire