Gouvernement socialiste : Un Mort



Gouvernement socialiste : Un Mort de froid

La ministre du Logement Cécile Duflot peut s'estimer satisfaite de cette première victime dont elle est directement responsable : un homme sans domicile fixe, dont l'âge n'a pas été précisé, a été découvert mort, probablement de froid, dimanche 28 octobre dans une rue du XVIIème arrondissement de Paris. L'homme, un "familier" de ce quartier du nord de Paris, a été retrouvé mort sur un trottoir de la rue Jacques Kellner vers 8 h 20 après une nuit où des températures inhabituellement basses pour la saison ont été enregistrées dans la capitale.



Le Collectif Morts de la Rue, comptabilise sur une liste non-exhaustive, 150 morts dans la rue depuis mai 2012, 57 morts de pauvreté depuis septembre. 
Un ministère et au-delà un gouvernement coupables de non assistance à personne en danger,  car en refusant de recourir aux réquisitions de millions de logement vacants, de bâtiments inoccupés appartenant à l'Etat, [voir le site Cessionsimmobilières de l'Etat] face à une situation de «crise», et à l'hiver qui s'approche, ils mettent en péril les sans domicile fixe et condamnent à une mort aussi certaine, que lente et ignoble, les plus fragiles, dont notamment les enfants, de plus en plus nombreux à vivre sans toit. 

Ce n'est pas tant les réquisitions - formule dérisoire - qu'il s'agit de mettre en oeuvre, mais un nouvel état d'espritcar « garantir le droit au logement [qui] constitue un devoir de solidarité pour l'ensemble de la nation », ne signifie pas que la nation a l'obligation de fournir un logement à toute personne qui en fait la demande, mais aux personnes qui remplissent les conditions pour en bénéficier, dans les conditions prévues par les lois.  Un état d'esprit nullement suggéré par la ministre qui se contentera comme ces prédécesseurs des gouvernements de cette République, de mettre en oeuvre des dispositifs gérant la pauvreté, laissant peut-être, sa conscience en paix. 


Le Collectif les Morts de la Rue :
http://www.mortsdelarue.org/IMG/pdf/internet_FAIRE_PART_jeudi_6_decembre2012.pdf

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire